La garantie de panne mécanique : guide pratique

panne mécanique

Comme une panne mécanique peut se produire à tout moment, quel que soit le véhicule (d’occasion ou neuf) ; il est préférable d’avoir une garantie mécanique. Plusieurs compagnies offrent la garantie panne mécanique même si d’innombrables personnes ne savent pas encore ce que c’est. Il est nécessaire de connaitre ce que ce type de garantie couvre ainsi que le moment parfait pour y souscrire.

La garantie panne mécanique.

En général, la garantie panne mécanique, souvent connue par garantie constructeur, prend le transmetteur de la garantie commerciale. Elle dure 2 longues années. La garantie fonctionne à merveille si le véhicule est utilisé de façon normale et que l’action qui a créé la panne vient après la souscription du contrat. Vous pouvez vous souscrire en garantie panne mécanique auprès d’une banque, d’un assureur auto ou d’un constructeur automobile. Mais si elle est souscrite auprès d’un constructeur, n’oubliez pas d’examiner s’il est exigé de faire votre entretien ainsi que les réparations dans une organisation de garages associées à la marque. En effet, cela est quelquefois très coûteux et pénible. Vous pouvez vous procurer plus d’information en suivant ce lien. Sachez que son tarif varie énormément.

La raison de souscrire à une garantie panne mécanique.

La garantie mécanique équivaut à une assurance panne mécanique. Les garagistes spécialisés offrent cette garantie dans la revente d’un véhicule d’occasion. En général, les contrats sont renouvelables. Elle couvre les dégâts de cadre électronique ou mécanique possédant un caractère inattendu, supporté et une origine interne au véhicule. La panne ne doit pas être l’effet d’une détérioration normale et sa source doit être dénoncée au constructeur. En fonction des contrats, la garantie panne mécanique est capable de garantir tous les véhicules d’occasion, quel que soit leur âge ou leur kilométrage. Elle couvre également les frais de réparation des pièces de même que la main-d’œuvre. Elle peut couvrir le moteur, les ponts, l’embrayage, la climatisation, le circuit d’alimentation du moteur, la boîte de vitesse et la boîte de transfert, la direction, la transmission, etc. C’est-à-dire qu’en cas de panne auto, votre assureur prend en charge toutes les réparations à faire pour remettre en état votre véhicule à l’aide de la garantie panne mécanique. Il est de votre devoir d’analyser les méthodes de votre contrat puisque les garanties pannes mécaniques n’ont pas les mêmes valeurs. Vous pouvez souscrire votre garantie panne mécanique suivant votre assurance auto. Ce choix est payant et optionnel.

Les limites de ce type de garantie.

Comme cette garantie est parfaite pour les véhicules d’occasion ; n’oubliez pas de bien considérer le contrat établi. Il faut toujours être attentif concernant la durée de la garantie qui est parfois limitée au kilométrage ou à l’ancienneté de l’automobile, la franchise, la durée du délai de carence pendant lequel la garantie ne peut être lancée, les renvois de prise en charge, les grandeurs de la garantie, la vieillesse fixée sur les pièces, etc. Notez bien que les systèmes de calcul du facteur de l’ancienneté utilisés sont changeants d’un contrat à l’autre. Prenez bien en compte ce point parce que cela peut engendrer une diminution importante de l’indemnisation.

Réparation auto : trouver un bon garage en Guadeloupe
Comment peindre avec Plasti Dip ?