Comment choisir son outillage électroportatif ?

outillage électroportatif

 Pour réaliser des travaux soignés et digne d’un professionnel, il est nécessaire de posséder du matériel électroportatif de haute qualité et fiable. Dans tous les secteurs d’activité, les travaux peuvent s’avérer être complexes et exigeants. Voyons comment faire le bon choix d’outillage électroportatif, aussi bien pour les appareils sans fil que pour les appareils filaires.

Comment choisir son outillage professionnel électroportatif filaire ?

L’outillage professionnel électroportatif filaire est alimentée en direct par un câble relié sur le secteur. Pour faire le bon choix, il convient de tenir compte de plusieurs éléments :

        La puissance de l’appareil, exprimée en Volt (V) ;

        L’intensité, en Ampère, qui mesure la quantité d’électricité traversant les circuits électriques. Plus elle est importante, plus l’outillage est apte à travailler des matériaux résistants ;

        Le type de moteur : il en existe deux catégories principales, qui sont le moteur universel et le moteur à induction. Le moteur universel, grâce à des balais ou des charbons, fait transiter l’électricité depuis le câble jusqu’au moteur. Il a un très bon rapport poids/puissance, et atteint sa vitesse de croisière quasi instantanément. Le moteur à induction ne possède pas de balais ou de charbon. Plus volumineux et plus lourd, il convient mieux aux utilisations stationnaires. Consommant plus d’énergie, il a cependant une durée de vie plus longue, et offre un confort acoustique de meilleure qualité, ce qui est appréciable pour les utilisateurs réguliers.

Si l’outillage filaire permet de travailler sur des chantiers sans restriction de temps, la présence du fil peut parfois gêner, voire mettre en danger le professionnel. Pour cela, il est intéressant d’opter pour un outillage électroportatif sans fil.

Comment choisir son outillage professionnel électroportatif sans fil ?

Le choix d’un bon outillage professionnel sans fil dépend en grande partie de la qualité de la batterie. Il faut savoir que la batterie est une invention très ancienne. Le phénomène consistant à convertir l’énergie chimique en énergie électrique a été découvert au début du 19ᵉ siècle. Mais les batteries chargées au Lithium, celles que nous retrouvons aujourd’hui dans nos appareils électroniques, apparaissent dans les années 70. Ce type de modèle est enfin capable d’alimenter des machines thermiques et des outils professionnels que l’on retrouve dans tous les secteurs, de l’automobile à l’informatique en passant par l’électroportatif.

Le choix d’une batterie fiable conditionne l’efficacité future, quel que soit le domaine dans lequel le professionnel intervient. La durée de vie, l’autonomie et la puissance de l’outil professionnel dépendent de la qualité de sa batterie.

De nos jours, le choix se portera sur 2 types de batteries :

·        Les batteries Nickel sont durables et solides. Elles proposent une grande variété de recharge possible, et ont une capacité de charge très rapide. Elles sont surtout conseillées pour les outils professionnels à usage long. Il est à noter qu’elles sont de plus en plus rares sur le marché du fait de l’application de normes écologiques de plus en plus strictes ;

·        Les batteries Lithium-Ion sont celles que l’on rencontre de plus en plus sur le marché. Légères, elles sont rechargeables à tout moment, car elles n’ont pas de mémoire de charge. Leur durée de vie est rallongée en cas d’usage fréquent, ce qui est le cas pour des outils professionnels.

Que le choix de l’acheteur se porte sur l’un ou l’autre des modèles, un travail professionnel de qualité ne peut être mené à bien qu’avec de l’outillage professionnel digne de ce nom, robuste et fiable sur la durée.

 

Berner propose depuis de nombreuses années de l’outillage électroportatif à tous les professionnels des travaux comme aux bricoleurs avertis. Leur expertise fait référence dans tous les corps de métier, et saura satisfaire les plus exigeants.

 

Où trouver un bon réparateur ou remplaçant de pare-brise ?
Mise en place d’un atelier de réparation domestique