Utilitaire d’occasion : les points de contrôle avant l’achat

Utilitaire

Publié le : 31 janvier 20236 mins de lecture

L’embarras de choix est grand lorsque vous vous aventurez sur le terrain des véhicules d occasion. Si votre objectif est d’acquérir l’une de ces voitures, il y a certains contrôles que vous êtes tenu de faire. Il s’agit surtout de vous assurer de la qualité de votre achat. Après avoir épluché les annonces et affiné votre sélection, Voici quelques contrôles obligatoires pour acheter un utilitaire sur le marché des occasions.

S’assurer du bon fonctionnement du moteur

Le moteur est sans doute la pièce maîtresse d’un véhicule utilitaire. C’est l’élément auquel vous êtes censé porter le plus d’attention. En effet, un moteur défaillant est une source inépuisable de diverses dépenses. C’est justement pour éviter ces dépenses que vous désirez acquérir un utilitaire d’occasion.

La première étape de votre vérification consiste à vérifier si le moteur fuit. Il faudra donc faire attention à la présence de liquides. Mais ce n’est que la première étape. La deuxième est beaucoup plus pratique.

Une fois que vous avez mis le moteur de l’utilitaire convoité en marche, vérifiez qu’il n’y ait aucun bruit étrange. Si vous entendez des claquements ou des bruits anormaux, ne vous lancez pas dans cet achat. Il y a de fortes chances que vous vous fassiez gruger.

La troisième étape consiste à vous assurer que la fumée qui sort de l’échappement soit normale. Moins il y en a, mieux c’est. Si la fumée que vous décelez est trop foncée, il est probable que de grosses réparations s’imposent à vous dans le futur.

Toutes ces vérifications relèvent de la mécanique et il est normal que vous vous sentiez incapable d’y procéder. Pas de panique, vous avez la possibilité de louer les services d’un mécanicien habitué à ces contrôles. Il vous guidera et sera un excellent conseiller dans le choix de votre utilitaire d’occasion.

Contrôler l’état du châssis et des pneus

Il est vrai que l’achat d une voiture en occasion exige de faire certaines concessions sur l’état de la marchandise. Cependant, cela ne constitue pas une raison pour acheter un utilitaire tout rouillé.

L’un des points importants pour vérifier un véhicule d’occasion est l’état de la carrosserie et du châssis du véhicule. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, pensez à traquer les traces de rouille. Vous pourriez tomber sur des cloques sur la peinture. Cela pourrait signifier que la couche de peinture cache la rouille.

La rouille sur le châssis est dangereuse parce qu’elle peut porter atteinte à votre sécurité. C’est pourquoi il est primordial de bien vérifier. Une trace de rouille superficielle passe encore, mais lorsque des organes importants sont atteints, il devient imprudent de rouler avec.

La présence de rouille indique dans la plupart des cas un manque d’entretien ou une utilisation abusive, réduisant ainsi ses années d’utilité. Quand vous vous trouvez face à des cas semblables, ne prenez aucun risque : passer à l’utilitaire suivant.

L’usure des pneus est considérée comme normale par la majorité des acquéreurs. Tant que la dégradation ne va pas jusqu’au témoin, il s’agit d’une usure normale. Mais lorsque c’est la bande de roulement qui a subi un dommage, il est nécessaire de ne pas lésiner sur ce détail.

Une inspection s’impose dans ces cas-là. Vous avez la possibilité de demander au vendeur des informations sur le nombre de kilomètres déjà parcourus avec ces roues. Cela vous aidera à savoir s’il faut les changer ou attendre.

En outre, une usure irrégulière des pneus indique également des défauts autres que ceux des pneus. Par exemple, lorsqu’un pneu se dégrade plus fortement sur les bords qu’au centre, il pourrait s’agir d’un problème d’amortisseurs. Le contrôle technique que vous devez effectuer sur ce point devra être intransigeant.

Vérifier le kilométrage et réaliser un essai pratique avant tout achat d’utilitaire

En terme d’indicateur de qualité, le kilométrage constitue un allié de taille. Le kilométrage d’un utilitaire est généralement défini selon son modèle. Si vous avez une idée de ce qu’est la marque, vous pourrez savoir quand faire revoir le kilométrage. Si vous êtes tout le temps sur les routes, il vous faudra un utilitaire avec un faible kilométrage.

Si le kilométrage est élevé, mais que vous ne faites que des courses dans les environs, vous pouvez procéder à l’achat. Votre véhicule d’occasion dispose de belles années d’utilisation devant lui. De plus, cela vous fera économiser, vous n’aurez pas à vous soucier du kilométrage pour un bon moment.

La dernière étape de votre vérification passe par l’essayage du véhicule. Habituellement, les concessionnaires n’ont aucun mal à accepter que les clients procèdent à des essayages. C’est une attitude franche qui établit un véritable lien de confiance.

Si un concessionnaire vous refuse l’essayage, cela n’implique pas forcément qu’il cherche à vous doubler. Cependant, cette attitude relève bien trop souvent d’une tentative d’arnaque sur la qualité dans la pratique. Sur mea-auto.fr, vous pourrez retrouver des utilitaires de qualité évalués par des professionnels avant votre acquisition.

Prenez le temps de conduire l’utilitaire vous-même et assurez-vous de son confort et de son bon fonctionnement. Ce dernier point de contrôle pourrait entièrement vous convaincre de la qualité de votre acquisition.


Conseils pour acheter une voiture électrique d’occasion : faire un choix éclairé
Quels sont les avantages d’acheter une voiture par l’intermédiaire d’un mandataire auto ?

Plan du site